« Excellence, Pugnacité, écoute et Disponibilité »
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Une gifle infligée par un agent des forces de l’ordre à un individu qui se trouve entièrement sous son contrôle constitue une atteinte grave à la dignité de ce dernier.

Une gifle infligée par un agent des forces de l’ordre à un individu qui se trouve entièrement sous son contrôle constitue une atteinte grave à la dignité de ce dernier.

Le 05 octobre 2015
Une gifle infligée par un agent des forces de l’ordre à un individu qui se trouve entièrement sous son contrôle constitue une atteinte grave à la dignité de ce dernier.

La Cour européenne des droits de l'homme souligne que : "L’infliction d’une gifle par un agent des forces de l’ordre à un individu qui se trouve entièrement sous son contrôle constitue une atteinte grave à la dignité de ce dernier."

Source: CEDH,28 septembre 2015, n° 23380/09, aff. Bouyid c. Belgique.